JE FAIS UN DON
Des pédagogies alternatives pour apprendre
Apprendre d'une autre façon
Voir toutes les actualités

Dans la prise en charge que nous proposons aux enfants ayant intégré le dispositif Ma Chance, moi aussi, il y a l’aide aux devoirs et le renforcement scolaire.

Notre objectif : les accompagner dans leurs apprentissages et redonner le goût et l’envie d’apprendre à ceux qui seraient en plus grandes difficultés. 

 

Pour cela, nous utilisons souvent des méthodes alternatives, les enseignants s'inspirant ainsi des expériences de grands noms en matière d’éducation, comme Maria MONTESSORI ou Célestin FREINET.

 

Leurs intentions sont les suivantes : 

  •  recentrer l’éducation sur l’apprenant, au lieu de la centrer sur les contenus, 
  •  rendre l’apprenant actif et le faire participer à l’élaboration de ses apprentissages : pédagogie participative
  •  favoriser l’autonomie « Aide moi à faire tout seul », comme le disait Maria MONTESSORI, 
  •  développer la confiance en soi et l’esprit d’initiative, 
  •  s’adapter à la forme d’intelligence particulière et aux rythmes de chaque apprenant : pédagogie différenciée

 

Voici le témoignage de l'une de nos enseignantes, Paule DEVAUZE :

 

« Dans le cadre d’un accompagnement pédagogique, je mets à disposition un matériel adapté et précis pour une démarche éducative dans le domaine du langage. Celle-ci se concentre sur les aptitudes de l’enfant. Il s’agit de développer l’intelligence en apprenant avec ses cinq sens. 

L’enfant est capable de faire beaucoup mais il a besoin de cadre, de calme, d’un environnement adapté et d’outils appropriés. Il a besoin d’être en mouvement et de faire pour comprendre. C’est le principe d’une éducation sensorielle à travers un matériel pédagogique spécifique : Les Lettres rugueuses, pour le langage, puis L’Alphabet mobile pour composer ses premiers mots ; préalable à l’acte de lire.

L’acte de lire découle de l’acte d’écrire ; l’enfant apprend d’abord à coder avant de se lancer dans la lecture.

L’Alphabet mobile est utilisé comme « béquille » avant que la main ne se soit entraînée au geste graphique. »

 

 

Les enfants redécouvrent ainsi une manière de travailler, plus ludique, et totalement complémentaire à une pédagogie plus traditionnelle. 

 

20181129_092112

 

20181129_092143

20181129_174125

 

20181129_174131