Accueil | Dans les médias | [Dauphiné Libéré] Un Noël ensemble et solidaire malgré la crise
Actualités
Retour à la liste des articles

[Dauphiné Libéré] Un Noël ensemble et solidaire malgré la crise

Annemasse
[Dauphiné Libéré] Un Noël ensemble et solidaire malgré la crise

Dauphiné Libéré
Vendredi 25 décembre 2020

 

Chaque année, un collectif d’associations d’Annemasse et des bénévoles organisent Noël. Cette année, une distribution de repas chaud en extérieur a remplacé le traditionnel repas dans MLK.

 

Chaque année, un Noël solidaire est organisé le 25 décembre à MLK, sous l’impulsion d’associations annemassiennes et de bénévoles. « On a eu l’autorisation à la dernière minute », explique le fer de lance de cette opération Philippe Cochinaire « Cette année, pour cette douzième édition, pas de repas et d’animations à l’intérieur. Tout se déroule sur le parvis, devant le complexe Martin-Luther-King. »

 

Les bénéficiaires, qui se sont inscrits au préalable auprès des centres communaux d’action sociale, structures sociales ou associations organisatrices (Adra, AncrAges, Secours catholique, Maison des Solidarités, Yelen, etc.) ont pu se rendre sur place, mais ils sont restés à l’extérieur. Des tentes ont été installées et un circuit bien défini.

 

Qu’importent le lieu et les frimas de l’hiver, la solidarité se diffuse aussi hors-les-murs. Vendredi dès 10h30, les premiers bénéficiaires étaient sur place. A partir de 11h30, la file d’attente s’est allongée. Des hommes, des femmes seules, des retraités, des familles avec des enfants sont venus récupérer leur repas de Noël, composé d’une barquette avec de la volaille et du gratin, consommables sur place ou en le faisant réchauffer chez soi.

 

Un plat préparé par Bel’Os boucherie traiteur à Ambilly. Sans oublier les friandises, les mandarines, les jouets et les cadeaux fournis par Emmaüs et des privés, pour les enfants de moins de 10 ans.

 

Un élan de solidarité salué

 

De leur côté, les partenaires ne sont pas restés inactifs. Autour de Philippe Cochinaire et de Bernadette Meury, il y a des femmes actives comme Edith (Adra), Françoise (Emmaüs) et Magali (clown). Comme chaque année, l’équipe  et les bénévoles de l’association AncrAges se sont démenés pour apporter un petit cadeau. Des cartes de voeux ont été remples par les enfants de l’association Ma Chance Moi Aussi, sous la responsabilité de Barbara (Directrice de l’établissement Ma Chance Moi Aussi d’Annemasse).

 

Les retraités ont fabriqué des écharpes, le laboratoir a fourni des savon et du gel douche et des particuliers ont fait des dons. Christian Dupessey et Jean-Paul Bosland, maire d’annemasse et de Gaillard, acompagnés d’élus, sont venus, un instant, soutenir les bénévoles. Tous espèrent des jours meilleurs pour la solidarité et que cet instant de partage puisse se dérouler de nouveau à MLK.

 

Voir l’article et les photos sur le site du Dauphiné Libéré

 

En savoir plus sur l’action Cartes de Vœux de Ma Chance Moi Aussi

 

 

Partager l'article :
Ma Chance Moi Aussi utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les utiliserons pour l’amélioration de l’expérience utilisateur.