Accueil | Défaut | Le mardi à Décines c’est Tawashi !
Actualités
Retour à la liste des articles

Le mardi à Décines c'est Tawashi !

Décines
Le mardi à Décines c'est Tawashi !

« Nous sommes le dimanche 16 janvier 2021. Je m’appelle Liana, j’ai 8 ans. Comme tous les dimanches après manger j’aime bien aider mon papa à faire la vaisselle. Un moment de partage et de rigolade que j’adore. Aujourd’hui je me présente auprès de mon papa pour l’aider et là c’est le drame, nous n’avons plus d’éponge et tous les magasins sont fermés !

 

Papa ouvre le tiroir mais catastrophe nous ne trouvons toujours rien. Mon papa commence à paniquer car il aime bien que la maison soit propre et bien rangée. Maman tente d’expliquer à papa que ce n’est pas grave, que la vaisselle peut attendre demain mais il ne veut rien entendre.

 

Ni une ni deux, j’enfile ma cape de super héros, j’ouvre la caisse à outils, je farfouille dans les armoires et j’annonce à ma famille que j’ai LA solution. Tout le monde me regarde d’un air étonné. Fier comme un coq, je leur annonce que je sais fabriquer des éponges avec des vielles chaussettes abimées, une planche de bois et des clous.

 

Je l’ai appris mardi dernier à l’établissement Ma Chance Moi Aussi de Décines ! « 

 

 

Apparue en 1907 au Japon, l’éponge Tawashi est faite en fibre de palme à l’origine. Progressivement, la fabrication de l’éponge japonaise a évolué vers les concepts de récupération et de recyclage. Elle sera fabriquée à partir de vieux vêtements (collants, chaussettes, manches…) et autres matières textiles recyclées. À la fois pratique, écologique et économique elle fait aujourd’hui partie des meilleures solutions pour une maison zéro déchet. Elle est utilisée pour toutes les tâches domestiques : vaisselle, entretien de la cuisine ou salle de bain…

 

Dans cette idée de fabriquer des objets zéro déchet et pour respecter les objectifs environnementaux et artistiques de l’établissement de Décines, nous avons donc initié les enfants à l’art du Tawashi, lors de l’activité animée par l’association « Sens et Savoirs » du mardi soir afin de donner une deuxième vie à leurs vieilles chaussettes.

 

Les enfants avaient pour première mission de récupérer des chaussettes usagées au sein de leurs domicile. Une fois cela réalisé, ils ont choisi deux chaussettes de couleurs différentes, pour un côté pratique et esthétique, qu’ils ont découpé en 7 bandelettes.

 

 

Dans un second temps ils ont entrelacé les bandelettes sur une planche à tisser.

 

 

Dans un temps trois, ils ont défait une boucle de son clou et l’ont passé à travers la boucle d’à-côté. Ils ont continué ainsi en faisant le tour entier de l’éponge.

 

 

Cette activité a permis aux enfants de comprendre que nous pouvons créer de nouveaux objets à partir d’anciens en fin de vie et ainsi réduire nos déchets, « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ». Ils pourront à l’avenir réutiliser cette connaissance chez eux et la faire découvrir à leurs amis et leur famille. À travers cet atelier, les enfants ont développé leur dextérité, leur réflexion et leur concentration. En effet lors de cette manipulation les enfants ont dû redoubler de concentration afin de bien mettre en application les consignes données.

 

« J’aime bien les activités qu’on fait à Ma Chance Moi Aussi, j’ai envie de rester ici pour toujours »
Brahim 8 ans

 

« C’était trop cool de fabriquer des Tawashi, parce qu’avec on peut nettoyer plein de choses, des assiettes aussi et c’est utile pour la maison »
Faik 8 ans

Partager l'article :