Accueil | Dans les médias | [Le Progrès] Ma Chance Moi Aussi : un projet autour de la biodiversité
Actualités
Retour à la liste des articles

[Le Progrès] Ma Chance Moi Aussi : un projet autour de la biodiversité

Décines
[Le Progrès] Ma Chance Moi Aussi : un projet autour de la biodiversité

L’association « Ma Chance Moi Aussi » compte 8 établissements en Auvergne Rhône-Alpes et un en Ile-de-France. C’est en observant évoluer ses petits-enfants qu’est née la volonté d’André Payerne, président fondateur de se mobiliser pour les autres et en particulier ceux issus des quartiers prioritaires. Le principal objectif est de donner les mêmes chances à tous les enfants. La première structure est née en 2015, à Chambéry.

 

De retour au Groupama Stadium

 

« A Décines, depuis 2019, également soutenue par la Ville, l’association accompagne les enfants issus de familles en fragilité éducative, dès 5 ans. En collaboration avec l’école et le collège, l’association valorise leur potentiel et leur donne les outils nécessaires pour réussir leur vie dans le respect des valeurs républicaines. L’ambition est également de rétablir l’égalité des chances pour retrouver une cohésion social durable » explique son directeur, heureux d’avoir pu regagner ses locaux au Groupama Stadium.

 

Pendant la crise, l’association a gardé le contact avec les familles. Mais dès que les mesures l’ont permis, les enfant ont été accueillis de nouveau, en respectant le protocole, le plus rigoureusement possible, dans les 65m2 de locaux mis à disposition par l’OL Fondation.

 

C’est ainsi que depuis peu, 24 enfants sont répartis par âge pour des activités de soutien scolaire, d’atelier langage, de mise en confiance, par des professionnels de l’Education nationale, des diététiciens, des sophrologues, des animateurs expérimentés…

 

« Nous avons aussi mis en place un partenariat avec le navigateur, Robin Marais, originaire de Lyon. Il animera tout au long de l’année scolaire un projet pédagogique au tour de l’Océan, la biodiversité qui l’entoure et les actions à mettre en place pour le préserver » précise le directeur Kévin Blot, qui a aussi mis en place un partenariat avec la Maison de la danse de Lyon qui devrait aboutir à un spectacle en fin d’année scolaire avec auparavant des rencontres avec les acteurs et les techniciens du spectacle.

 

Partager l'article :