Accueil | Actualités | Les p’tites bêtes dans la ville
Actualités
Retour à la liste des articles

Les p'tites bêtes dans la ville

Lyon
Les p'tites bêtes dans la ville

A Lyon, et en particulier dans les quartiers défavorisés, les rues, les trottoirs et les parcs sont quotidiennement jonchés de détritus en tout genre. Les enfants grandissent dans un environnement où cela est normal, et beaucoup sont tentés de reproduire ce genre comportement. Pourquoi ne faut-il pas jeter ses papiers par terre ? Pourquoi cela n’est-il pas bon pour la nature ? D’ailleurs, comment la nature fonctionne-t-elle ? Voici les questions sur lesquelles nous avons travaillé… ou plutôt joué cette semaine.

 

Pour nous aider à y voir plus clair, nous avons fait appel à une association lyonnaise nommée Eisenia. Cette dernière met en œuvre des projets reposants sur les principes du développement durable à travers des chantiers participatifs comme notamment le développement de lombricomposteurs dans toute la ville.

 

Durant les trois premiers jours de cette semaine éco-citoyenne, nous avons eu le plaisir d’accueillir Johan Coladon qui nous a sensibilisé au respect de l’environnement en nous faisant voyager au pays des petites bêtes du sol.

 

 

Jour 1

Cette première séance a débuté par une discussion à propos du sol. Nous avons appris de quoi il était formé au moyen d’une activité qui consistait à placer des images autour d’un arbre, et à trouver les connexions entre chaque élément. Les enfants se sont pris au jeu et ont bien compris le cycle de la matière.

 

 

Nous avons ensuite zoomé sur le vers de terre, petit animal très utile dans la décomposition des feuilles et de la matière organique en général. Les enfants ont beaucoup apprécié les courtes vidéos documentaires et ont appris de nombreuses anecdotes sur cet être étonnant. En plus, nous savons désormais que grâce à lui on peut reproduire dans notre cuisine ce qui se passe naturellement dans le sol. C’est ce que nous verrons demain !

 

 

Jour 2

Après s’être remis les informations de la veille en tête, les enfants ont construit une maquette de lombricompost en carton. Ils ont ensuite eu à trier des déchets (épluchures, fruits, coquille d’œufs, carton, métal, plastique,…)  pour montrer qu’ils avaient bien compris ce que les vers de terre pouvaient manger ou non.

 

 

Ils ont ensuite pu observer de la terre provenant d’un lombricomposteur et on rencontré des vers de terres, des mille-pattes, des araignées, des collemboles, des fourmis,… autant de petites bêtes dans un si petit échantillon de terre ! Munis de loupes, les enfants ont même pu voir des œufs de vers de terre. La science, c’est vraiment chouette !

 

 

 Enfin, les apprentis jardiniers ont planté des graines de haricots à l’aide de l’humus précédemment observé. Rien de mieux pour illustrer ce cycle de la matière !

 

 

Jour 3

Pour clôturer cette séquence en beauté, Johan a préparé un jeu de société sur le thème… des vers de terre, bien sûr ! Les enfants ont fait preuve d’esprit d’équipe et de cohésion afin de relever les défis et de répondre aux questions pour démontrer leurs connaissances. Une belle réussite !

 

Après un dernier « au revoir » à leurs nouveaux amis et un grand merci à Johan, les enfants  sont prêts à commencer une nouvelle année sur de bonnes bases !

 

Pierre Hentgen,
Directeur de l’établissement Ma Chance Moi Aussi Lyon

 

Partager l'article :