Accueil | Actualités | Rencontre avec les poneys
Actualités
Retour à la liste des articles

Rencontre avec les poneys

Drancy
Rencontre avec les poneys

Lors de ces dernières vacances avec les enfants, nous sommes partis en car pour rejoindre « la prairie philosophique » de Pierre Blin, comportementaliste et éducateur équin. Découvrir les poneys, leur comportement, les guider en main, réaliser des petits jeux en équipe, les brosser et les caresser, …

 

Voici quelques activités d’une journée de découverte en plein air pour les enfants de Ma Chance Moi Aussi. Pour certains c’était la première rencontre de leur vie avec un poney !

 

 

Nous découvrons la nature en nous lavant les mains avec la plante saponaire (savon végétal naturel) avec Isabelle.

 

 

Diane Massonie, équicoach, nous accompagne également toute la journée.
« L’intention de cette journée ? Vivre une expérience sensorielle au contact des poneys, partager ensemble un moment joyeux, susciter le sourire et l’enthousiasme, stimuler la créativité et l’envie d’apprendre, et aussi développer ses capacités d’attention et la confiance en soi par le lien créé avec l’animal. »

 

Pourquoi rencontrer des mini horses ? Ces petits poneys assurent une sécurité et inspirent réconfort, douceur, joie. Ils ont les comportements des chevaux tout en étant de petite taille.

 

 

Les ateliers se déroulent à pied. Quelques exemples :

  • Marcher autour d’eux et avec eux en étant tranquille pour respecter leur propre tranquillité
  • Aller à la rencontre d’un poney : apprendre à approcher et se laisser approcher par un poney
  • Déplacer un poney avec une longe

 

 

Nos partenaires, le troupeau de « mini horses » : Prince Charmant, Jolly Jumper, Gamin, Cachou.

 

 

« Notre intention est de développer la capacité à communiquer, les capacités d’attention, vivre une expérience sensorielle au contact des poneys. L’objectif est de partager et de faire grandir le confort émotionnel de chacun ; à la recherche d’équilibre. » – Pierre Blin

 

 

Les enfants ont adoré et ne voulaient pas partir. Promis, nous reviendrons !

Partager l'article :