Accueil | Actualités | Transmission des valeurs
Actualités
Retour à la liste des articles

Transmission des valeurs

Chambéry
Transmission des valeurs

La transmission des valeurs

La transmission des valeurs est une part importante du travail des référents éducatifs à Ma chance moi aussi. Respect, tolérance, bienveillance…

 

Afin de donner toutes les chances de réussite à ces enfants, Ma chance moi aussi fixe des objectifs fondamentaux pour la construction d’un Homme.

Construction personnelle
– Développer une confiance et une estime de soi
– Savoir réfléchir, comprendre, écouter, analyser, s’adapter grâce à l’acquisition des bases de connaissance (études et culture générale)
– Acquérir le sens du travail, de l’effort et du dépassement de soi ainsi que la prise de risque.
« Votre première responsabilité, c’est de vous construire vous-même ».

A travers ces 3 objectifs, nous visons, plus précisément pour les enfants : l’autonomie, la responsabilité de leur liberté, le libre-arbitre, l’esprit critique, la tolérance, le respect des autres et d’eux-mêmes, le regard bienveillant, la curiosité de la vie et des autres.

Construction sociale
– Comprendre et assumer les règles de vie en société, les valeurs républicaines du pays en particulier la fraternité
– Assimiler les valeurs morales universelles

Dans le groupe des Explorateurs, Jennyfer la référente éducative transpose ces objectifs dans son travail quotidien.
« Le respect passe tout d’abord par la politesse. Les enfants n’avaient pas tous ce réflexe mais après quelques semaines de travail, tous ont bien intégré cela. Lors du moment du goûter par exemple, les enfants savent qu’il faut dire s’il te plait et merci afin d’être servi. Le respect permet des échanges plus constructifs et le travail que nous faisons ensemble est d’autant plus fructueux.
Pour vivre ensemble il faut savoir se tolérer. Les enfants comprennent petit à petit que nous avons tous un physique ou un avis différent mais cela ne doit pas impacter la vie du groupe. A la fin de la journée, lors du bâton de parole les enfants se moquent parfois entre eux car l’un n’a pas réussi à terminer ce devoir ou l’autre porte tel vêtement. Dans ces moments-là, je leur rappelle qu’il ne faut pas se moquer des autres et que la critique peut être acceptée si et seulement si elle est constructive. C’est un travail de longue haleine mais depuis janvier je vois déjà de beaux changements !« 

20170119_163325
P1000883
P1000514

Partager l'article :