Accueil | Établissements | Albertville | L’art dans tous ses états à Ma Chance Moi Aussi
Actualités
Retour à la liste des articles

L’art dans tous ses états à Ma Chance Moi Aussi

Albertville
L’art dans tous ses états à Ma Chance Moi Aussi

Cette année sera haute en couleurs ! Nous avons embarqué dans une folle aventure. À la découverte de nombreux artistes.

 

Cette thématique, permet aux enfants de s’approprier des techniques et méthodes de travail qui viennent enrichir leurs capacités d’expression et leur sensibilité artistique. De plus, certains enfants peuvent s’identifier à cet atelier, qui n’est ni scolaire, ni sportif, mais artistique.

 

Être sensible à l’art, c’est apprendre à regarder et à écouter : C’est un état d’esprit… qui n’est pas si naturel. Pourtant, on n’a pas besoin d’être expert en histoire de l’art pour appréhender une œuvre. Il suffit d’avoir des yeux pour regarder et le cœur pour ressentir. Un enfant peut donc dès le plus jeune âge y être sensible, à sa manière.

 

Par ailleurs, l’art se trouve partout : dans les rues, les jardins, les façades des maisons, dans les livres, les musées… Une œuvre d’art va ou non provoquer des questionnements, des émotions. Elle ne se comprend pas, elle se ressent.

 

Comme disait Pablo Picasso : « Un tableau ne vit que par celui qui le regarde »

 

Après un petit historique pour replacer les artistes, leurs époques et leur mouvement pictural, on retrousse nos manches et on s’arme de nos pinceaux.

 

Tout d’abord qu’est-ce qu’un artiste ?  À quoi le reconnait-on ? 

 

Certains enfants se sont laissés aller à des représentations spontanées imaginant, par exemple, un peintre coiffé d’un béret tenant sa palette de couleurs. Pour d’autres enfants, c’était abstrait.

 

Ce qui rend le travail des enfants si convaincant, c’est la légèreté qui ressort, une approche insouciante qui reste bien entendu innocent. Les couleurs sont pures, une spontanéité qui rend chaque tableau unique.

 

Leurs peintures sont contemplatives et offrent une fenêtre sur l’inconscient créatif des enfants.

 

Pour clôturer ce projet, je souhaiterais accompagner le groupe des Schtroumpfs au musée ou dans des galeries d’art pour les mettre en contact direct avec des œuvres pour qu’il soit en osmose ou pas.

 

Il est important de les guider afin qu’ils expriment leurs impressions, un début vers la libération artistique !

Marc Allante, Keith Haring, Piet Mondrian

 

Partager l'article :