Accueil | Actualités | Apprendre à apprendre et donner goût aux apprentissages
Actualités
Retour à la liste des articles

Apprendre à apprendre et donner goût aux apprentissages

Apprendre à apprendre et donner goût aux apprentissages

Retrouvez cet article dans notre rapport d’activité 2021
→ Découvrez notre rapport d’activité en intégralité

 

Comment transmettre le goût d’apprendre, susciter la curiosité et donner confiance en soi ? Comment éviter que les devoirs ne deviennent une source d’angoisse et que les notes prennent un caractère exclusif ? Comment accompagner des parents de bonne volonté mais qui se heurtent parfois à des difficultés de compréhension ? Nos équipes d’enseignants s’efforcent de trouver un juste équilibre entre aide aux devoirs, renforcement scolaire et ouverture culturelle au sens large.

 

Un accompagnement progressif

Notre objectif ? Un accompagnement qui s’inscrit dans le temps pour guider vers l’autonomie tout en impliquant pleinement les parents. Pour cela nous misons sur une gradation de la prise en charge à travers trois cursus, du CP au post-collège. L’ensemble des intervenants se réunit chaque trimestre afin d’établir des objectifs ciblés par enfant qui sont ensuite partagés avec leurs parents. De même, une évaluation est faite chaque année afin de s’assurer des progrès réalisés et des axes à poursuivre l’année suivante.

 

Une approche attentive dans l’accompagnement aux devoirs

Première étape : bien former l’enfant à son rôle d’élève. Pour cela, nous l’encourageons à apprendre dans un cadre structuré. Nous valorisons l’effort et nous suscitons l’envie par des approches ludiques et détournées. L’élève est donc guidé dans ses devoirs et il apprend, par exemple, à se servir de son cahier de texte, à s’organiser et à revenir sur les notions apprises pendant la journée. L’enseignant est là pour encourager l’enfant, l’aider à répéter les acquis de la journée, le pousser à accepter puis à surmonter ses erreurs et le préparer au lendemain. Petit à petit, il guide l’enfant vers l’autonomie. C’est une phase qui permet d’intégrer les parents en les faisant participer aux ateliers et en répondant à leurs interrogations.

 

Un renforcement des connaissances et des compétences

En début de scolarité, la prononciation, l’écriture des sons complexes, la compréhension des énoncés et les capacités de concentration et d’écoute du professeur sont des problèmes récurrents chez les enfants que nous accompagnons. Grâce à sa connaissance approfondie du niveau de connaissances et de compétences attendu pour chaque enfant, l’enseignant est à même de préparer un programme spécifique de renforcement scolaire, sur les notions en cours d’acquisition ou non acquises. L’objectif est donc bien de compléter les attentes de l’Éducation nationale, en s’appuyant, néanmoins, sur des méthodes alternatives de type Montessori ou Freinet, pour renouveler l’attention de l’enfant en lui proposant des ressources concrètes et ludiques. Le maître-mot : apprendre à apprendre et ne jamais céder au découragement.

 

Le développement d’un socle de culture générale

Cette dernière approche est double. D’une part, nous nous efforçons de permettre à l’enfant de comprendre et d’acquérir les références culturelles qui faciliteront son apprentissage. Le but étant de lui donner les clés pour comprendre la société et le monde dans lequel il trouvera ses repères au fil du temps. D’autre part, nous souhaitons encourager l’enfant à faire des liens entre ses apprentissages, à les approfondir et à les relier à son quotidien. Il s’agit de susciter sa curiosité et de donner du sens à ce qu’il apprend pour que formation rime de plus en plus avec plaisir. Un positionnement approprié face à l’effort, des encouragements réguliers, une leçon expliquée de façon ludique pour qu’elle soit mieux assimilée, un vocabulaire enrichi ou des liens établis entre les apprentissages… Voici quelques-unes de nos pistes pour un programme éducatif adapté et évolutif.

 

→ Découvrez notre rapport d’activité 2021

 

Partager l'article :